La chanson du jour

C’est alors que j’étais peinard
Bien tranquille dans mon coin
Survint un satané bazar
Appelé Corina machin
Plus de bisous plus de câlins
On se Salut avec les pieds
Je reste cloîtré à la maison
J’en ai vraiment ras le pompon

Gare au coviiiiid

J’passe mon temps au lavabo
M’laver les mains à tire-larigot
J’ai la peau de mes belles mimines
Qui en lambeaux se débine
Plus de bridges, de Foot, de Ciné
Au secours que vais-je devenir
Il me reste les mots croisés
Et avoir foi en l’avenir

Gare au coviiiiid

Le matin je me réveille
Que vais-je faire aujourd’hui
Pareillement que la veille
Vous l’aviez tous très bien compris
Renfiler la panoplie
Du malheureux gars confiné
Un masque, du gel et des gants
Et voir s’égrener le temps

Gare au Coviiiiid

Je regarde tout à la télé
Même la pub…la météo
Sauf ce sacré Doc Salomon
Qui m’fout le moral à zéro
Je vois des films et des séries
Je m’embrouille avec les héros
Je ne sais plus Qui est Qui
Au grand dam de ma CHERIE

Gare au Coviiiiid

On commence à déconfiner
Ça ne change rien non de non
Je n’ai jamais été testé
Je reste donc à la maison
Soyez sympas pour cette chanson
Un peu tirée par les CHEVEUX

C’est un COIFFEUR
Qui l’a pondue
Et il a fait ce qu’il a pu
GASTOUNET Attal
Paris 25 mai 2020